Publications

Une nouvelle identité pour les « Notaires du Grand Paris »

vendredi 14 décembre 2018
par Lasaygues

Les « Notaires du Grand Paris », en créant une nouvelle identité, se veulent « acteurs de leur territoire et de son attractivité ». Le Grand Paris, créé par la loi du 3 juin 2010, a pour ambition de « transformer l’agglomération parisienne en une grande métropole du XXIe siècle », par « l’amélioration du cadre de vie des habitants » et la « correction des inégalités territoriales et la construction d’une cité répondant aux normes nouvelles de qualité environnementale et de performance numérique ». Si « les contours géographiques » sont encore « incertains », « l’entité administrative encore mal définie » recouvre toutefois un territoire « qui a une vitalité propre et se développe » selon les officiers publics. Ils pointent quelques chiffres, avec les 4 départements dans la métropole, pour 8 départements dans la région et 5 chambres de notaires. Ceci est à relier aux 2,2 millions d’habitants dans Paris, 4,5 millions dans Paris petite couronne, 7 millions d’habitants dans la métropole, soit 10,5 millions dans l’agglomération et 12,5 millions d’habitants franciliens. Ceci correspond encore à 20 % de la population française, 6,2 millions d’emplois dans 1 million d’entreprises, 90 000 logements construits par an depuis 2 ans, 47 % de propriétaires.

Dans ce cadre, le lancement de la marque « Notaires du Grand Paris » est une mobilisation « autour d’une vision dynamique de leur mission », « pour être un acteur majeur de l’attractivité économique, sociétale et environnementale » et pour « accompagner le quotidien de leurs clients et répondre à leurs préoccupations ». La conférence de presse, menée par Bertrand Savouré, président de la chambre des notaires de Paris, Franck Lodier, président de la chambre des Hauts-de-Seine et Arnaud Galiber d’Auque, président de la chambre interdépartementale des notaires de Versailles, a permis également de commenter les résultats d’une étude commandée à l’IFOP, faisant ressortir une « acceptation majoritaire du fait du Grand Paris », avec en matière immobilière, « l’anticipation d’effets positifs », mais aussi des « craintes de montée des prix ». Si la famille est ressentie comme « elle aussi bénéficiaire du Grand Paris et du souhait de transmission », les notaires apparaissent eux, comme ayant « une place et un rôle pleinement légitimes pour accompagner les projets de vie ».

Le 6 décembre, tous les notaires franciliens ont été invités à se rencontrer, avec leurs partenaires, au cours d’une soirée, afin de « montrer la mobilisation du notariat autour de cette volonté d’affirmation et de modernisation et lancer ainsi la marque “ Notaires du Grand Paris ” ».

V. pour aller plus loin :

Conférence de presse, 5 déc. 2018

Autres actualités

Coronavirus : la date d’application des nouveaux tarifs réglementés reportée au 1er janvier 2021

En raison des circonstances provoquées par l’épidémie de coronavirus, la révision du tarif des professions réglementées du droit est reportée. Les nouveaux tarifs s’appliqueront aux prestations effectuées à compter du 1er janvier 2021, au lieu du 1er mai 2020. Pour rappel, un décret et 4 arrêtés du 28 février 2020 précisaient la nouvelle méthodologie de […]

Comment construire en période de coronavirus?

Le Guide de préconisations de sécurité sanitaire de l’Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP répond à un double besoin : celui de protéger la santé des travailleurs, d’abord, mais aussi celui de continuer une activité dont dépend la survie de nombreuses entreprises Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité […]