Publications

Vision pratique de la circulation des contrats, des droits et des obligations à l’aune du droit positif et de la réforme du droit des contrats

mercredi 25 janvier 2017
par 0 et Array

Conférence du 25 janvier 2017 –

Introduction :

Réforme légère d’une opération classique : la cession de créances (articles 1321 à 1326 du Code civil)

  • Une nouvelle règle : l’opposabilité aux tiers de la cession à la date de l’acte (art. 1323 du Code civil) et l’opposabilité au débiteur par la notification (art. 1324 du Code civil)
  • Conséquences en cas de double mobilisation des créances : si un créancier cède deux fois la même créance, à deux dates différentes, elle est opposable au premier créancier en date. Même si le débiteur cédé a été notifié en second il doit payer le premier cessionnaire
  • Les cessionnaires acquièrent le droit d’être payés dès l’acte de cession
  • Le choix de ne pas notifier ne se retourne plus contre eux = leurs droits sont acquis à la date de la cession
  • Idée : pour éviter l’antidate, enregistrement ou authentification de la cession qui lui donne date certaine

I . Le transport direct d’obligations : cession de contrat et cession de dette

II . Le transport indirect d’obligations : délégation et novation

III . Le transport indirect d’obligations

Autres actualités

Energies renouvelables et pratique notariale

2 avril 2019 Conférenciers : Marie-Elisabeth Mathieu : Maître de Conférences à l’Université d’Évry Val d’Essonne, Membre du Centre de recherche Léon Duguit, Professeur au Centre de Formation Professionnel des Notaires de Paris, ancien Avocat au Barreau de Paris François Gauthier : Notaire Associé, Etude Lasaygues Kian Tawadjoh : Etude Lasaygues   I. Quels montages […]