Publications

Modalités de déclaration en matière d’enregistrement

mardi 31 décembre 2019
par Lasaygues

Un décret du 30 décembre 2019 modifie les modalités de déclaration en matière d’enregistrement en vue d’une adaptation à la souscription par voie dématérialisée. Sont concernés les redevables de droits d’enregistrement.

En effet, loi de finances pour 2020 supprime les modalités de déclaration de dons de sommes d’argent (CGI, art. 790 G) de succession (CGI, art. 800), lesquelles relèvent du cadre réglementaire (L. n° 2019-1479, 28 déc. 2019, art. 150). Le décret reprend ces modalités déclaratives et les rend compatibles avec la souscription des déclarations en matière d’enregistrement par voie dématérialisée au moyen d’un téléservice mis à disposition par l’Administration.

Par ailleurs, le texte harmonise l’obligation déclarative connexe prévue, pour les dons manuels (CGI, art. 635 A) et dont les modalités sont détaillées à l’article 281 E de l’annexe III du CGI. Il y est ainsi ajouté la possibilité de souscrire une déclaration par voie dématérialisée.

Le décret s’applique à compter du 1er janvier 2020.

Décret n° 2019-1565 du 30 décembre 2019 relatif aux modalités de déclaration en matière d’enregistrement, JORF n° 0303 du 31 décembre 2019, texte n° 160, extrait : publics concernes : les redevables de droits d’enregistrement. Objet : modification des modalités de déclaration en matière d’enregistrement en vue d’une adaptation a la souscription par voie dématérialisée. Entrée en vigueur : le décret s’applique à compter du 1er janvier 2020. Notice : la loi de finances pour 2020 supprime les modalités de déclaration de dons de sommes d’argent prévues à l’article 790 g du code général des impôts et de succession prévue a l’article 800 du même code, lesquelles relèvent du cadre réglementaire. Le présent décret reprend ces modalités déclaratives et les rend compatibles avec la souscription des déclarations en matière d’enregistrement par voie dématérialisée au moyen d’un téléservice mis a disposition par l’administration. Par ailleurs, le présent décret harmonise l’obligation déclarative connexe prévue, pour les dons manuels, par l’article 635 a du code précité et dont les modalités sont détaillées a l’article 281 e de l’annexe iii audit code. Il y est ainsi ajoute la possibilité de souscrire une déclaration par voie dématérialisée. Références : le texte du décret peut être consulté sur le site Inélégance (https://www.legifrance.gouv.fr).

Autres actualités

Action en démolition d’un ouvrage édifié sans permis de construire validée par le Conseil constitutionnel

Le Conseil constitutionnel, dans une décision de ce vendredi 31 juillet 2020, juge conforme à la Constitution la possibilité pour les communes ou les EPCI d’intenter une action en démolition d’un ouvrage installé ou édifié irrégulièrement. Mais sous réserve que la mise en conformité soit impossible. Cons. const., 31 juill. 2020, n° 2020-853, QPC, extrait : (…) […]

Calcul des majorations de constructibilité

Le Conseil d’État indique comment articuler les majorations de constructibilité prévues par le code de l’urbanisme en faveur, d’une part, du logement social et, d’autre part, de la transition énergétique. CE 22 juill. 2020, req. n° 427398, extrait : (…)  les majorations de constructibilité autorisées au titre, d’une part, de la construction de logements locatifs sociaux […]

Protection du locataire victime de violences conjugales

Une loi du 30 juillet 2020 permet au locataire victime de violences conjugales de bénéficier d’un délai de préavis réduit. LOI n° 2020-936 du 30 juillet 2020 visant à protéger les victimes de violences conjugales (1), JORF n°0187 du 31 juillet 2020, texte n° 2, extrait : (…) Article 1 L’article 515-11 du code civil est ainsi modifié : […]